CALIFORNY

californy

En résidence pour le festival photographique l’OEIL URBAIN,  le photographe Patrice Terraz s’est immiscé dans un groupe de jeunes de Corbeil-Essonnes. Tout au long de l’année 2016, il les a accompagnés dans leurs lieux de prédilection ou de refuge, en dehors du lycée, pour appréhender la manière dont ils s’emparent de leurs territoires, multiples : le corps, l’intime, la ville, l’espace public…

Un regard photographique qui déjoue les stéréotypes sur la jeunesse d’une ville de banlieue.

16,5 x 22 cm, 120 pages, cartonné 65 photographies en couleurs, 25€

Paru en avril 2017 aux éditions Le Bec en l’air.

Les Cent Visages du Vaste Monde

Les Cent Visages du Vaste Monde

D’après un texte d’Albert Londres.

Chaque année, environ dix mille personnes qui travaillent sur les navires de croisière font escale quelques heures à Marseille.
Ceux qui mettront pied-à-terre n’iront pas plus loin que le bout du quai où ils sont amarrés.
Leur courte escale se passera au foyer d’accueil des marins, situé au cœur du terminal croisière du Port de Marseille.
C’est dans  ces locaux, magnifique vitrine ouverte sur le monde, qu’ont défilé face à mon objectif ces êtres venus des quatre coins du globe.
Portraits Noir et Blanc d’une population furtive réalisés entre juillet 2007 et Août 2009, 100 visages, 57 nationalités.

Publié aux éditions Trans Photographic Presse en 2010
Format 12,5 X 18 cm
224 pages, couverture à rabats, 20 €

Itinérances

Itinérances

70 portraits Noir et Blanc de personnalités du cinéma, réalisés au Festival Cinéma d’Alès itinérances depuis 1992.

Publié aux éditions Sangam en 2006.
Format 20 X 20 cm
80 pages, couverture souple, 18 €

Welcome on Board

Welcome on Board

Ils arrivent du bout du monde.
Ils sont marins et naviguent sur toutes les mers du globe.
Chaque année, ils sont des centaines à être abandonnés par des armateurs peu scrupuleux. Car le transport maritime est un chaos social, l’expression d’une opacité organisée, entretenue par les pavillons de complaisance.
Rencontre avec ces équipages en détresse, qui attendent sans argent et sans nourriture de reprendre la mer ou d’être rapatriés chez eux.
Pour ces marins échoués à quai, le temps s’est arrêté.

Publié aux éditions Images en Manœuvres en 2005.
Textes Philippe Bourget, préface Florence Arthaud.
60 photographies couleur, 80 pages, couverture à rabats, 25 €